Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://i55.servimg.com/u/f55/16/19/87/24/l_alue10.jpg

Editions Robert Laffont  - Collection R - 15 mai 2014 - 337 pages - 16,90 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu'elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu'elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l'heure est désormais venue de désigner l'heureuse élue...

 

America n'a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du cœur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu'elle risque de perdre et de l'âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu'elle désire si ardemment.

 

Mon avis :

 

Je n'ai découvert "La Sélection" que l'année dernière mais je suis rapidement tombée sous le charme de cette série. Le premier avait été un coup de cœur et même si j'ai dévoré le second tome, l'univers dystopique n'avait pas été assez exploité pour me convaincre à 100%. J'avais hâte de lire le dernier tome et je n'ai pas pu résister longtemps avant de l'acheter. Une fois la lecture débutée, impossible de le poser et je l'ai terminé dans la nuit. "L’Élue" a été une excellente lecture et un quasi coup de cœur. La passion était là mais j'aurais aimé être davantage surprise par le dénouement...


Dans les deux premiers tomes, le prince Maxon avait fait sa sélection parmi les trente-cinq jeunes femmes présentes au début de la compétition. Il en avait ainsi retenu quatre : Kriss, Elise, Celeste et notre héroïne : America. Dans "L'Elue", l'heure du choix a sonné et Maxon va devoir désigner sa future femme qui deviendra la princesse d'Illéa. Alors que "La Sélection" et "L'Elite" étaient surtout centrés sur la romance triangulaire, cette fois, Kiera Cass développe l'univers dystopique et nous explique plus en détail la politique du royaume. Comme toute héroïne de roman d'anticipation, America, va faire évoluer la situation. En étant aux côtés du prince, elle va le changer et lui faire partager sa vision du système. America est née dans une caste pauvre, elle porte un regard critique sur le fonctionnement du pays, bien différent de celui de Maxon qui a été en quelque sorte "conditionné" par son père et ses ancêtres. Le roi est un tyran et Maxon ne souhaite plus/pas suivre cette voie. Même si America ne va pas lutter pour la liberté au sens propre du terme, ses discours et ses actions ne seront pas vains et vont faire avancer les choses. 

Nous avons une explications claire de la situation et de comment les Etats-Unis sont devenus une dictature sous le nom d'Illea. J'aurais aimé en savoir plus sur les renégats mais l'auteur a choisi de faire de "La Sélection" une romance avant tout et c'est un choix qui se tient. En effet, Kiera Cass est très douée pour nous faire ressentir les émotions des héros. Au fil des tomes, les sentiments d'America ont changé. D'abord folle amoureuse d'Aspen et prête à tous les sacrifices pour lui, elle va petit à petit s'en détacher pour tomber amoureuse de Maxon, pas de sa couronne mais bien de sa personnalité. Ce qui m'a surtout plu dans cette saga, c'est que comme America, nous doutons des sentiments du prince. Dans les romans "young adult", nous trouvons souvent le même schéma : le personnage masculin est sûr de lui et c'est l'héroïne qui hésite. Or ici, Maxon a le choix entre plusieurs jeunes filles et il prend du temps pour se décider. Le triangle amoureux du côté d'America n'existe plus vraiment. Dès le début, nous remarquons un grand bouleversement de la relation America/Aspen, déjà amorcée dans le tome 2 et qui continue dans ce sens. 


Comme je le disais, America hésite moins dans ce dernier opus. Je ne parle pas uniquement de sa vie sentimentale mais également de ses actes. Elle veut conquérir le prince mais pas à n'importe quel prix. Notre héroïne reste fidèle aux valeurs transmises par son père. America est quelqu'un de juste qui ne supporte pas la dictature. Sa relation avec Maxon va s'étoffer dans ce roman. Il y a une attirance très forte et une compréhension mutuelle. Pourtant, America n'est pas prête à s'avouer et à lui avouer ce qu'elle ressent. Aucun des deux n'ose se lancer à vrai dire. Ils vont devoir apprendre avant tout à se faire confiance. 

Maxon est plus intéressant que jamais, Kiera Cass a fait un très bon travail avec ce personnage. Alors qu'il m'avait semblé un peu lisse au tout début de la trilogie, il a désormais ouvert les yeux et s'est fait sa propre opinion de l'exercice du pouvoir, bien différente de celle de son père. C'est pour cela que Maxon va être approché par des individus importants qui ont les mêmes objectifs et souhaitent s'allier à lui pour les atteindre... Aspen est en retrait dans ce tome. Nous avions deviné depuis longtemps le parti pris de l'auteur et je lirai la nouvelle du point de vue d'Aspen car j'ai envie de le connaître mieux. C'est un personnage que j'affectionne beaucoup même si je préfère Maxon. Le soldat est un homme droit sur qui America peut compter en toute circonstance. 


J'ai énormément aimé cet ultime tome de la trilogie. Pourtant, j'aurais aimé être surprise. L'auteure nous offre une très bonne fin certes, mais elle est prévisible et convenue. J'aurais pu avoir le coup de coeur pour ce roman si je n'en avais pas aussi vite deviné l'issue. C'est le seul bémol que j'ai relevé, sinon, "L'Elue" est le meilleur de la trilogie!

  

Pour conclure, je suis satisfaite par ce dernier tome qui nous décrit plus en profondeur cet univers futuriste où la télé-réalité permet de manipuler et de soumettre le peuple. Même si l'idée de départ ressemble à celle d'Hunger Games, ces deux trilogie sont complètement à l'opposé l'une de l'autre. Malgré un final devinable, j'ai pris un énorme plaisir à lire cette trilogie et ses personnages me manqueront sans aucun doute. "L’élue" clôt ainsi la dystopie romantique "La Sélection", que je conseille évidemment à tous les amateurs du genre!

 

4,5/5

 

10376007_10203855706264227_267501332255973540_n.jpg


Autres chroniques :

 

- La Sélection

- La Sélection tome 2 : L'Elite 

- La saga compte un tome hors-série : Histoires Secrètes contenant deux nouvelles "Le prince" & "Le garde"

 

Commenter cet article

Milletunepage 13/06/2015 18:48

y'a le tome 4 qui est sorti aussi :p

Meg 13/06/2015 18:50

ps : à l'époque de ma chronique, le tome 4 n'était pas prévu

Meg 13/06/2015 18:49

oui mais pas encore acheté ! :)

Meredith 30/01/2015 20:25

tome 3 par mail stpppppppp

Meg 30/01/2015 20:54

je ne donne aucun ebook ! tu t'es trompée de blog....

Elodie 20/05/2014 13:29


OUi :) les nouvelles sont très sympas, par contre j'ai été déçue des autres bonus... tu as les as lu toi?

Megworld 22/05/2014 22:44



pas encore mais bientôt!



Elodie 20/05/2014 12:36


Que j'aime cette trilogie. C'est vrai que j'aurai aimé que le côté dystopie ressorte plus, ou du moins soit plus appronfondit mais j'ai quand même apprécié découvrir cet univers et puis surtout
j'ai adoré la romance, je suis tombée sous le charme du prince dès la 1ere rencontre. Une fin prévisible mais au fond comme je la souhaitais donc pas de déception d'avoir vu venir, surtout qu'on
ne manque pas de surprises et de révélations dans ce tome.

Megworld 20/05/2014 13:23



Pareil c'est une excellente fin donc je ne suis pas spécialement déçue :)


Tu as lu le hors série avec les deux nouvelles ?



Phebusa 20/05/2014 11:44


Ahhh une belle chronique digne de ce tome ! :D


J'ai bien aimé les émotions dégagées dans la dernière partie du roman, même si oui, c'est globalement prévisible.

Megworld 20/05/2014 13:25



Merci beaucoup! J'aurais bien aimé un épilogue qui se déroule quelques temps après, pour voir un peu l'évolution de la situation :)