Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Meg

Michel Lafon - 23 mars 2017 - 16,95 euros

 

Résumé de l'éditeur :
 
Kate Walker, jeune avocate américaine, est envoyée dans le petit village montagnard de Valadilène pour conclure le rachat d'une usine d'automates qui appartient à la famille Voralberg. Mais à son arrivée, elle découvre qu'un héritier potentiel, Hans Voralberg, a disparu en Europe de l'Est. Créateur d'automates de génie qui a passé sa vie à chercher les derniers mammouths vivant sur Terre, il s'est lancé dans sa quête jusqu'au nord de la Sibérie. Kate devra le retrouver pour mener à bien sa mission et sera confrontée à de nombreux personnages et lieux étranges qui remettront en question la vie qu'elle s'était construite.
 
 
Ma chronique :
 
 
Je suis une grande fan de Syberia depuis mon adolescence. Il s'agit d'un "point and click" sur PC sorti en 2002 puis il y a eu une suite en 2004. J'y ai joué, joué et rejoué des dizaines de fois et j'attendais avec impatience (depuis des années !) la sortie du troisième opus (attendu pour la fin avril). Il n'y a pas qu'une sortie puisque un roman, une BD et un beau livre vont accompagner la sortie du jeu !!! J'ai adoré me replonger, grâce au roman, dans cette histoire que j'affectionne tant !
 
 
Je vais énormément comparer le roman au premier jeu dans cette chronique, puisque l'histoire est identique avec l'arrivée de Kate à Valadilène. Sa mission d'avocate est simple : elle doit faire signer un contrat à l'héritière d'une usine d'automates afin qu'elle revende son entreprise à une grande chaîne de magasins. Malheureusement, l'héritière est morte et son frère se trouve quelque part en Sybérie. Kate va devoir se lancer à sa recherche....
En lisant les chapitres, je me revoyais jouer tant l'histoire est fidèle. Je visualisais toutes les scènes, toutes les énigmes que je devais résoudre en incarnant Kate. Au début, j'ai trouvé cela étrange d'être "passive". Ce n'était pas à moi de découvrir les objets, de réfléchir pour faire avancer le jeu. Non, ici, je me laissais guider par l'histoire ! J'en ai appris plus, notamment sur les sentiments de Kate, sur sa vie personnelle, pas autant abordée dans le jeu. Dans ce roman, nous sommes dans la tête de la jeune avocate, nous connaissons donc ses moindres pensées et sentiments, à chaque rencontre, à chaque découverte qu'elle fera.
 
J'ai discuté avec une lectrice qui ne connaissait pas le jeu et le temps employé (le présent) l'a gênée. Moi pas du tout. Puisque Syberia reprend le jeu vidéo, qui se déroule au moment ou je joue, ce roman DEVAIT être au temps présent ! Je me suis souvent demandée si un lecteur qui n'a jamais joué pouvait facilement visualiser l'univers, le train, Oscar... Si un lecteur du roman Syberia passe par là et veut bien me répondre, ça éclairerait ma lanterne ! Je ne me suis pas du tout détachée du jeu donc je n'ai pas créé mon propre imaginaire comme lorsque je lis un tout autre roman. Nous sommes ici dans une novélisation et je pense que ce roman s'adresse avant tout aux fans du jeu, qui auraient envie de redécouvrir l'histoire sous une autre forme.
 
Pour ceux qui découvrent Syberia avec cette chronique (ou d'autres sur internet), on peut dire que ce roman se classe entre l'aventure et le Steampunk. Kate a une vie bien rangée et elle va se retrouver embarquée dans une aventure, en compagnie d'un automate, sur les traces d'un homme obsédé par les mammouths. J'invite tous les lecteurs à découvrir cet univers incroyable, que ça soit par le biais du jeu (pas tout jeune certes mais mon point and click préféré avec The Longuest Journey !) ou par le biais du roman ou de la BD à paraître!
 
Pour conclure, grande fan du jeu et pas du tout objective dès qu'on parle de Syberia... j'ai adoré cette histoire, complètement dans l'esprit du jeu et très fidèle ! Je le conseille à tout le monde car il ne faut pas nécessairement connaître au préalable l'univers pour en apprécier l'originalité et la richesse ! En plus, Kate est une héroïne super attachante, gentille et intelligente, on ne peut qu'aimer la suivre !
 
 
★★★★★
Coup de coeur!

 

 

Commenter cet article