Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

Résumé de la série (5/5 tomes parus, série en cours) :

 

Pour échapper aux brimades de ses camarades de classe, Tôru a une philosophie : s'exposer un minimum aux regards des autres. Car dans un monde où chaque enfant possède désormais "l'Iris", la faculté de "voir" des choses, il est l'exception qui confirme la règle. Se faire oublier est pour lui une question de survie.

Mais tout bascule pour Tôru le jour où Koyuki Sasamori, une des filles les plus populaires du lycée, fait irruption dans sa classe pour lui demander une faveur. Violemment tiré de sa tour d’ivoire, Tôru se retrouve alors à la croisée de tous les regards...

 

http://www.doki-doki.fr/images/doki/couv_bd_fiche/9782818908334.jpg

Editions Doki-Doki - Tome 1 - 8 février 2012 - 192 pages - 7,50 euros

 

Mon avis :

 

Le résumé d'Iris Zero m'intriguait beaucoup. En effet, contrairement à beaucoup de mangas, le héros est celui.. qui n'a aucun pouvoir! J'ai tout de suite aimé l'idée et je me suis donc lancée dans cette série. 

 

http://www.yozone.fr/IMG/jpg/iris_zero_t1_200px_01.jpgLe personnage principal s'appelle Tôru et contrairement à tous les jeunes de sa génération, il n'a pas d'Iris. Dans ce monde futuriste, les enfants ont tous commencé à développer un don. Koyuki par exemple, une jeune fille populaire, peut savoir pour quelle tâche sont fait les gens. Pourtant, cette fois, elle doit trouver le nouveau président du conseil des élèves mais elle a beau "scanner" tout le monde, elle ne trouve pas la bonne personne. Elle demande alors de l'aide à Tôru qui n'a aucune envie de se faire remarquer. En effet, pour éviter les brimades, il respecte une politique de non exposition. 

 

Tout au long du manga, on se rend compte qu'avoir un Iris, ce n'est pas toujours une bonne chose. Tôru est normal et au moins, il voit le monde tel qu'il est. De plus, je dirais même qu'il n'a pas besoin d'iris puisqu'il est très intelligent et observateur.

 

J'ai également aimé le coup de crayon du mangaka qui est plutôt original. Le seul défaut, c'est la trop grande ressemblance entre Koyuki et Nanase. J'ai eu souvent du mal à les reconnaître, heureusement qu'elles ont une coiffure différente. 

 

Pour conclure, Iris zero est un manga qui m'a bien plu. J'ai hâte d'en découvrir plus sur ces Iris et sur le personnage de Tôru. A bientôt pour la chronique du second tome!

 

3,5/5

Commenter cet article