Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Meg

La Martinière J. Fiction - 12 février 2015 - 268 pages - 14,50 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

À 16 ans, Olivia a la tête pleine de questions et se sent un peu perdue. Adoptée quand elle avait deux jours, elle ressent parfois un grand vide au creux du ventre.
Mais quand la vie place sur son chemin une voyante, un vieux livre de cuisine qui contient bien plus que de simples recettes et un garçon très séduisant, Olivia-comprend qu'elle est à un tournant de sa vie. Le destin la mettrait-il sur la piste de ces trois fois rien qui manquent à son bonheur ?

 

Ma chronique :

 

Olivia, seize ans et demi, est presque heureuse dans la vie. Il ne manque que trois fois rien à son bonheur. Elle a deux pères qui l'aiment et qui la soutiennent, une grande complicité avec son frère, une passion : la cuisine et une meilleure amie géniale : Lola. Pourtant, Olivia a envie de plus. Elle veut en savoir plus sur sa mère biologique et si possible, rencontrer l'amour...

 

Trois fois rien qui font tout est un roman léger qui se lit rapidement. Nous sommes du point de vue de l'héroïne et nous allons la suivre à travers ses interrogations, ses doutes et ses choix. C'est une rencontre fortuite avec une médium, dans un ascenseur, qui va tout déclencher. Olivia se pose des questions depuis toujours mais grâce aux prédictions de la voyante et un livre de cuisine des années 1960 qui tient plus du journal intime, elle va commencer à agir pour atteindre le bonheur

Globalement, j'ai apprécié cette petite histoire même si je lui ai trouvé un gros manque de réalisme. Tout est un peu trop rose et trop facile pour Liv. Sa famille a des difficultés financières, elle n'a aucune piste pour retrouver sa mère et celui qu'elle aime a disparu sans laisser de trace. Malgré cela, la chance va lui sourire et l'adolescente va résoudre, un par un, ses problèmes. 

 

Trois fois rien qui font tout est très jeune, tant dans le style que dans le développement de l'histoire. Le roman se lit d'une traite et sans réfléchir. Olivia va de découverte en découverte et les événements s'enchaînent rapidement. L'auteure a fait du bon travail avec son héroïne puisque nous arrivons facilement à l'imaginer, avec ses passions et ses phobies. Concernant les personnages secondaires, ils n'ont pas été autant développés (par ex Lola) voir même pas du tout pour certains (par exemple Théo). Nous ne savons rien d'eux, nous passons vite sur leur caractère tout comme nous passons vite sur les différentes étapes du roman. Il y avait pourtant des thèmes intéressants à exploiter au travers du vécu des protagonistes : la maladie, l'handicap, l'adoption... mais l'auteur ne s'attarde pas. Ce livre souffre, à mon avis, d'un grand manque de profondeur et la romance est à l'image de l'histoire : mignonnette mais pas transcendante.

Même si j'ai soulevé plusieurs bémols, je me suis suffisamment attachée à Olivia pour avoir envie de connaître son histoire. Je n'ai pas eu à me forcer tant la lecture est fluide. J'avais d'autres attentes mais mon ressenti post-lecture n'est finalement pas si négatif que ça. Les relations familiales sont bien traitées et notamment le lien entre Olivia et ses pères. L'homoparentalité est abordée sans clichés ni préjugés.

 

Pour conclure, Trois fois rien qui font tout est un roman sans prise de tête mais qui aurait mérité d'être plus fouillé. Les thématiques étaient intéressantes mais pas suffisamment exploitées. Toutefois, je garderai un bon souvenir d'Olivia et de sa cuisine! 

 

★★★☆☆

Une lecture en demi-teinte.

 

Merci à Aude et à la Martinière J. Fiction :)

Commenter cet article

Froggy80 23/03/2015 01:32

Oh j'aime bien le sujet abordé dans ce roman... je suis certaine que mon amie adoptée aimerait elle aussi!!! Merci de la découverte!