Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Megworld

Une fille cache l'autre, Abbi Glines

Megworld

http://www.images-booknode.com/book_cover/492/full/une-fille-cache-l-autre-492357.jpg

La Martinière J. Fiction - 18 septembre 2014 - 238 pages - 14,90 euros 

 

Résumé de l'éditeur :

 

Croyant qu'une aventure lui permettra d'oublier Ashton qui l'a quitté quelques mois plus tôt pour Beau, son propre frère, Sawyer sort avec Lana. Folle amoureuse de lui, Lana est prête à tous les sacrifices pour effacer le souvenir de cet amour perdu. Mais l'omniprésence d'Ashton et de Beau ne lui facilite pas la tâche.


 

Si Sawyer ne parvient pas rapidement à aller de l'avant, Lana pourrait bien, elle aussi, se détourner de lui...

 

Mon avis :

 

Le premier tome : "Un garçon de trop" avait été une lecture plaisante malgré des stéréotypes. Cette suite n'est plus centrée sur Ashton et Beau mais sur Lana, la cousine de la jeune femme et Sawyer, son ex et frère de Beau. Même si l'on retrouve les grosses ficelles hyper exploitées de la romance, j'ai été plutôt emballée par cette suite et par ses personnages. Ne vous arrêtez pas à la couverture peu représentative des héros et au titre mielleux. Cette romance est meilleure qu'elle n'en a l'air! 


"Une fille cache l'autre" commence six mois après "Un garçon de trop". Ashton et Beau filent le parfait amour tandis que Sawyer n'arrive pas à se remettre de la rupture. Il est toujours dingue d'Ashton et ne peux s'empêcher de la regarder, même lorsque son frère est dans les parages. Les deux hommes, autrefois meilleurs amis, sont en conflit et le trio de choc n'est plus.

Alors que "Un garçon de trop" nous proposait un triangle amoureux, il s'agit plutôt ici d'un méli-mélo. Lana vient passer l'été chez sa cousine. Elle est amoureuse de Sawyer depuis l'enfance et espère bien tenter sa chance, maintenant qu'il est libre. La jeune fille réservée du premier tome s'est métamorphosée. Elle a changé de garde-robe et est devenue plus féminine. En arrivant, Sawyer est loin d'être le dernier à remarquer le changement : Lana est sexy et fera une parfaite distraction. Et si sortir avec Lana rend Ashton jalouse, c'est encore mieux! 

Sawyer, que j'avais trouvé ennuyant et sans personnalité dans le premier opus se révèle être un grand manipulateur. Prêt à tout pour récupérer Ash, il ne va pas hésiter à se servir de Lana. Je ne l'avais pas apprécié dans "Un garçon de trop" et pendant tout le début du tome, je lui en ai voulu de faire souffrir notre Lana. Heureusement, tout le monde change! J'ai apprécié de découvrir sa "face sombre", la perfection n'existe pas.


Les héros de ce roman, ce sont Sawyer et Lana. Beau et Ashton passent désormais au second plan et l'auteure ne fait plus évoluer leur relation. Ils sont ensemble, passent leur temps à s'embrasser, tout va bien dans le meilleur des mondes! Lana m'avait beaucoup plu dans le premier tome et je l'ai vraiment préférée à Ashton. C'est une jeune fille simple, gentille qui contrairement à sa cousine, n'est pas du genre à blesser les gens. Lana a une famille compliquée, des parents divorcés dont un père qui se construit une autre vie, bien loin d'elle. Au début, j'ai été un peu gênée qu'elle doive complètement changer d'apparence pour plaire à Sawyer. Je pense qu'il est important de rester soi-même. Changer de look c'est bien, si on le fait pour soi. Heureusement pour elle, sa personnalité va aussi séduire le jeune homme. 

Au début du roman, Sawyer ne mérite pas tous les efforts de Lana. Il se comporte comme un imbécile et devient même pire que Beau. Sawyer a toujours eu tout ce qu'il voulait. Il est doué en sport et pour les études, sa famille est riche, sa petite amie faisait tout pour lui plaire : les choses ont toujours été dans son sens. En perdant Ashton, sa vie si parfaite s'est écroulée. Sawyer va mettre un sacré bout de temps à ouvrir les yeux et à quitter ses œillères. J'ai uniquement aimé l'homme qu'il devient à la fin du livre. 

Mon grand regret, c'est que l'auteure n'ait pas plus développé la relation Sawyer/Beau. Ils ont toujours cru qu'ils étaient cousins, jusqu'à ce qu'ils apprennent la vérité : ils ont le même père. Nous sommes trop focalisés sur les romances et pas assez sur leur lien à la fois si fort et fragile. Il y avait matière à écrire et l'auteure n'a pas assez développé l'aspect "familial" de sa saga. Un chapitre, à la fin et du point de vue de Beau, aurait pu être touchant mais il arrive comme un cheveu sur la soupe et manque de vraisemblance. 


Pour conclure, "Une fille cache l'autre" a été une bonne lecture. Loin de révolutionner la romance, on retrouve même de nombreux stéréotypes du genre mais je me suis suffisamment attachées aux personnages pour passer outre. J'ai lu le roman en un après-midi, sans arriver à le lâcher, même si le déroulement de l'histoire et la fin sont assez convenues. La série "Vincent boy" est parfaite lorsqu'on a envie de lire de jolies romances young adult, sans prise de tête! 

 

★★★⋆☆

Une lecture agréable! 

 

Merci à Aude et à la Martinière J.Fiction!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires