Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Megworld

Réseau(x) tome 1, Vincent Villeminot

Megworld

http://3.bp.blogspot.com/-hOu8sRTSCRM/UfWehnp0lQI/AAAAAAAACgM/XaO9DegHrdU/s1600/reseau-x--301377.jpg

Editions Nathan - 12 septembre 2013 - 446 pages - 16,50 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Sur les réseaux chacun pensait connaître chacun. Chacun surveillait, espionnait, aimait chacun. Mais désormais, trois guerres sont déclenchées, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie est l'enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants.

 

Mon avis :

 

J'étais curieuse de découvrir ce roman, un cyber-polar de Vincent Villeminot, l'auteur de la trilogie Instinct. Des copinautes ont beaucoup aimé ce premier roman et m'avaient prévenu de "m'accrocher aux 150 premières pages". Elles avaient raison. Néanmoins, même si la seconde moitié s'est avérée plus intéressante, je n'ai malheureusement pas eu d'atomes crochus avec ce livre. 

 

Je pourrais résumer ce roman en un mot : confus. Dès le début, Vincent Villeminot nous perd totalement en nous proposant plusieurs récits qui s'entremêlent. Nous découvrons ainsi bon nombre de personnages différents : de la jeune adolescente aux rêves prémonitoires : Sixtine, à l'inspecteur ex-alcoolique : Abel Fanelli en passant par la jeune commissaire stagiaire : Alice ou encore le leader charismatique quasi schizophrène du mouvement Nada : Cèsar etc... Nous les suivons dans leur quotidien : certains sont accro au réseau social le DKB (Dream Katcher Box) qui possède une section entière consacrée aux cauchemars des internautes : MDP (My Dark Places) et d'autres, comme Maud, font partie d'un mouvement étudiant. 


De plus, le récit a une construction étrange : nous avons un tas de petits paragraphes et nous passons sans arrêt d'un personnage à l'autre à l'intérieur des chapitres. Dès le début, j'ai donc été complètement larguée. Impossible de comprendre où Vincent Villeminot voulait nous emmener. Lorsqu'on arrive à la moitié du roman, on commence à comprendre les liens entre les différents protagonistes. A partir de là, j'ai commencé à apprécier Réseau(x), malheureusement, l'histoire part à nouveau dans tous les sens.

Au final, je suis passée à côté de ce livre. Le langage est souvent trop technique et il manque un glossaire pour aider les "non-geeks". L'univers m'a semblé riche et intéressant, maheureusement, je ne l'ai pas totalement compris, tout comme le projet de Cèsar dit Nada#1.

  

Côté personnages, on arrive au bout d'un moment à tous les identifier et on se les représente plutôt bien, malgré leur nombre. Cependant, la plupart d'entre eux ne m'ont absolument pas touché. Le seul pour qui j'ai ressenti de l'affection, c'est Théo. J'aurais préféré en découvrir quelques uns plus en profondeur, je pense notamment à Sixtine, Cèsar et Alice qui sont, à mon avis, les plus intéressants du roman. 

 

Concernant le style, j'ai apprécié la plume de Vincent Villeminot. Même si la construction et l'histoire ne m'ont pas plu, l'auteur a un style fluide qui m'a permis d'aller jusqu'au bout. Je pense tenter la trilogie Instinct pour savoir si je peux aimer un autre roman de l'auteur et ça tombe bien, le premier tome est dans ma PAL. 

 

Pour conclure, j'ai été déçue par Réseau(x) car je ne m'attendais pas du tout à cela et j'ai trouvé l'ensemble trop brouillon. Je vous invite à découvrir l'avis plutôt positif de ma partenaire Justine et même à lire Réseau(x) pour vous faire votre propre avis. Je remercie tout de même les éditions Nathan pour ce partenariat. 

 

2/5

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
E

ça a vraiment l'air compliqué ! pas sure de me laisser tenter par ce roman, qui de base ne m'interssait pas des masses
Répondre
C

dommage que tu n'es pas apprecié car poir ma part ce fut un reel coup de coeur. j'adore les thrillers donc je suis peut ztre plus habituee que toi a cgenre de lecture. meme si la multitude
debpersonnage m'a un peu éne au debut mais ensuite ca ete. et je n'ai mis que 80 pages a rentrer dans l'histoire aussi :


 


bref chacun ses gouts...


 


bisous
Répondre
M


Oui j'étais triste de ne pas aimer :(


Tant mieux si il t'a plu alors! Parfois, certaines choses qui déplaisent à certains peuvent au contraire donner un coup de coeur à d'autres :)



L

Bah, en fait je reçois très rapidement ta NL par mail mdrr :p donc j'ai tout en avant-première x)
Répondre
M


haaaaaan ok tout s'explique :D



M

Oulala ! dur de voir que tu n'as peut être pas compris l'intrigue! on en parlera >
Répondre
M


Disons que j'ai compris des choses mais je sais pas... dans l'ensemble je trouve que ça reste trop vague. J'ai été lire la réponse de l'auteur, ça se voit que c'est voulu tout ça. Il maîtrise son
sujet aucun doute là-dessus :)



L

Oh lol merci pour le lien vers ma chronique ^^


C'est vrai que niveau personnages il y en a toute une panoplie et le début est difficile pour tous les reconnaître.


Moi j'avoue que j'ai adoré Cèsar avec son côté trop taré et schizo lol faut dire qu'il est vraiment timbré et j'ai trouvé que c'était le plus travaillé ^^


Je rajoute ton lien dans mes partenaires :)
Répondre
M


waouh rapide! meêm pas eu le temps de partager sur la page tu avais déjà commenté :D