Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle//MASQUELCE/2014/9782702438374-G.jpg

Editions du Masque - Collection MsK - 12 février 2014 - 328 pages - 17 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie, plus forte, plus rapide, plus résistante à la douleur et aux émotions. Elle est devenue une Reboot. Plus le temps de mort clinique est long, plus l'adolescent reboot est puissant et insensible. 120 minutes suffisent déjà à faire d'un adolescent normal un robot guerrier. Ce qui fait de Wren 178 l'arme la plus dévastatrice de la république du Texas. Aujourd'hui âgée de dix-sept ans, elle est l'un des meilleurs soldats de la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation) et forme les nouvelles recrues d'une main de fer. Le dernier en date est loin de satisfaire ses exigences. Callum n'est qu'un 22, encore quasiment humain. Ses réflexes sont ceux d'un nouveau-né, il a peur de tout et semble destiné à faire sortir Wren de ses gonds. Sans trop savoir pourquoi, la jeune Reboot accepte pourtant de le prendre sous son aile. Si elle n'arrive pas à le former correctement, elle devra l'anéantir elle-même. Wren n'a jamais désobéi à un ordre, et, si elle le fait, elle subira le même sort que le jeune 22. Mais comment oublier cette incroyable sensation d'être toujours en vie, celle qui l'étreint quand elle est en compagnie de Callum ?

 

Mon avis :

 

La collection MsK figure parmi mes préférées et ce, grâce à la qualité des titres publiés. Reboot m'a immédiatement attirée et je remercie mille fois Anne et les éditions du Masque pour cette merveilleuse lecture. Ce premier tome d'un roman d'anticipation aussi bon que Les Fragmentés (publié dans la même collection) m'a énormément plu et est passé à un cheveu du coup de coeur. 


L'univers m'a bluffé par son originalité. Reboot se déroule dans un futur proche où un mystérieux virus a décimé une grande partie de la population. Pourtant, quelques adolescents ont réussir à revenir d'entre les morts. Ils sont désormais différents, physiquement mais aussi mentalement. Leurs émotions sont moins exacerbés que celles des humains, ils sont plus forts, plus rapides et guérissent très rapidement. La seule manière de les tuer, c'est de leur tirer une balle en pleine tête. Oui, les Reboot sont des morts-vivants complètement revisités

J'ai été fascinée par ces "créatures". Plus ils ont attendu avant de rebooter (de revenir à la vie), plus ils sont puissants et sans émotion. C'est le cas de notre héroïne, Wren, une cent soixante-dix huit, soit le plus grand chiffre jamais vu. Au début du roman, Wren n'a plus rien d'humaine. Elle obéit aux ordres, ne ressent rien et fuit les autres comme la peste. La seule personne qui ose l'approcher, c'est Ever, une cinquante-six qui partage sa chambre. Wren est un véritable anti-héros et une meurtrière. 

Etant formatrice, l'adolescente peut choisir un stagiaire parmi les nouvelles recrues. Elle a l'habitude de choisir les chiffres les plus élevés et ne s’embarrasse pas des faibles. Pourtant, quand Callum, un vingt-deux arrive dans la base, elle change ses plans et le choisit. Callum est différent des héros habituels. Loin d'être sombre et mystérieux, il est tout le contraire. Callum est un jeune homme avenant qui respire la joie. La romance entre les deux est touchante et vrai. "Les contraires s'attirent" puisque Wren et Callum sont à l'opposé l'un de l'autre. Ils vont s'apporter des choses mutuellement.  Callum va s'endurcir grâce à Wren et il va quant à lui ranimer ses émotions. 


Reboot est un roman d'anticipation prenant du début à la fin. L'auteure nous tient en haleine grâce à de nombreuses scènes d'action. Elle n'épargne pas ses personnages et n'hésite pas à les faire souffrir. Certaines scènes sont plutôt hard mais donnent du réalisme au roman. Les Reboot sont considérés comme des esclaves dénués d'âmes. De plus, l'organisation qui les contrôle, la SHER, n'hésite pas à se livrer à d'atroces expériences et à les tuer dès qu'ils ne rentrent plus dans le rang. L'univers est bien construit et original. Néanmoins, le déroulement de l'histoire est plutôt classique car on retrouve ce schéma dans beaucoup de dystopies. Il a manqué un poil d'originalité dans l'intrigue pour que j'ai le coup de coeur. 

Je ne connaissais pas la plume de Amy Tintera mais c'est une auteure a suivre. Son style est travaillé et elle maîtrise aussi bien la romance que l'action. Beaucoup d'auteurs de romans "young adult" utilisent le présent et c'est agréable de trouver un récit au passé simple/imparfait.


Pour conclure, Reboot est une magnifique découverte et une saga à découvrir absolument pour tous les fans de dystopies. Je vous recommande chaudement ce titre car il a tout pour plaire : une bonne histoire, de l'action, des personnages attachants et une belle histoire d'amour.


4,5/5

Commenter cet article