Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.images-booknode.com/book_cover/3578/les-enfants-des-dieux,-tome-1---opprimes-3577723-250-400.jpg

Milan (Macadam) - 13 mars 2013 - 318 pages - 15,20 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Elyse a deux secrets. Le premier : elle vieillit cinq fois moins vite que la moyenne, et paraît donc avoir 18 ans alors que c’est une octogénaire. Le second : elle a un pouvoir de guérison. Pour Elyse, cela ne la rend pas extraordinaire. Mais ces secrets rendent sa vie périlleuse. Après la mort de ses parents, elle fait attention à protéger ses secrets. Une seule personne au monde connaît son âge et ses capacités : Betsy, sa mère adoptive. La mort de Betsy la pousse à déménager à San Francisco afin de se cacher des curieux. Elle rencontre alors William, un beau jeune homme qui lui révèle qu’elle n’est pas la seule à garder ce genre de secrets. Il a, lui, le pouvoir de persuasion par exemple. Il existe plein de ces « descendants », qui viennent des lignées de dieux grecs. Et les descendants ont les pouvoirs associés à leur ancêtre… Tous attendent Elyse, car elle possède le plus précieux et le plus désiré de tous les pouvoirs…

 

Mon avis :

 

Encore une magnifique couverture pour ce nouveau roman de la collection Macadam. Je remercie Elodie pour ce partenariat. Globalement, j'ai moyennement apprécié Opprimés et je ne suis pas entièrement convaincue par ce premier tome.

 

Le thème me plaisait avant même de commencer la lecture. J'adore la mythologie et les romans qui s'en inspirent. J'avais donc hâte de me lancer dans l'aventure en espérant que l'univers se démarquerait des autres séries du genre comme Percy Jackson. Ce qui m'a tout de suite refroidie, c'est la prophétie qui est annoncée bien trop rapidement. Attention, je ne suis pas contre les prédictions en général mais j'ai trouvé dommage qu'on nous annonce dès le départ qu'Elyse était "l'élue". Je préfère largement quand un personnage se détache des autres par ses propres capacités plutôt que par sa destinée. 

 

L'histoire manque également d'originalité. L'univers est intéressant car on apprend que les dieux n'en étaient pas vraiment et qu'ils n'étaient pas immortels. Ils vieillissaient seulement cinq fois moins vite que la normale. Ce peuple dont fait partie Elyse est gouverné par un Conseil qui n'hésite pas à prendre toutes les mesures possible et inimaginables pour que les humains n'apprennent pas leur existance. Chacun d'entre eux descend d'une lignée avec des pouvoirs différents. J'ai en particulier aimé celui de William que j'ai trouvé fascinant. Malgré un univers riche, le déroulement de l'histoire est facile à deviner et manque d'actionJe me suis un peu ennuyée toute la première partie du roman et les personnages n'ont pas réussi à me captiver.

 

Elyse est au début du roman, renfermée sur elle-même. Elle a vécut cachée des humains depuis toujours et a préféré éviter de tisser des liens pour ne pas souffir à leur mort. Bien qu'elle ait quatre-vingt neuf ans, elle m'a semblé extrêment naïve. J'aurais apprécié qu'elle soit plus matûre vu son "grand âge".

De plus, la romance avec William arrive trop rapidement et encore une fois il est question de destin. C'est le gros problème de ce roman finalement : trop de prédictions et de destinée et pas assez de libre arbitre pour les personnages. 

La relation avec Anna est par contre très bien traitée. L'amitié entre les deux "filles" m'a paru plus crédible que la romance car elle dure depuis des années et repose donc sur des bases solides. Anna est malade et va bientôt mourir et toute l'histoire tourne autour de ça puisque Elyse cherche à tout prix un moyen de la sauver, quitte à se mettre en danger. 

 

Pour conclure, malgré de bonnes idées et un univers plaisant, ce premier tome manque de rythme et de profondeur. Je lirai peut-être la suite en espérant que les personnages gagnent en intensité. Si vous aimez la mythologie, vous pouvez lire ce roman qui revisite le mythe des dieux de l'Olympe. 

 

6/10

Commenter cet article

viou03 22/03/2013 21:51


Un avia mitigé , je vais voir si je me décide à le prendre.


merci de cette chronique.

Megworld 22/03/2013 21:55



Avec plaisir :)