Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://p3.storage.canalblog.com/39/78/289417/81659376.jpg

Rebelle Editions - 19 octobre 2011 - 300 pages - 18 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »


Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

 

Mon avis :

 

J'entendais parler des livres de Sophie Jomain depuis un sacré bout de temps et j'avais celui-ci dans ma pile à lire depuis environ un an. C'est Cali, une amie blogueuse, qui m'a donné envie de commencer Les anges mordent aussi. J'avais besoin d'une lecture détente et ce roman correspondait parfaitement. J'ai passé un bon moment avec Félicity et compagnie même si quelques petites choses m'ont moins plu.

 

Je ne suis pas une grande fan de bit-lit. J'aime bien de temps en temps pour changer mais je trouve que les séries se ressemblent souvent trop. Les anges mordent aussi, c'est un mélange de bit-lit au niveau de l'histoire et de chick-lit au niveau du style. J'ai apprécié ce mix des deux car cela apporte une bonne touche d'humour. 

 

Le déroulement de l'histoire n'est pas spécialement original. Comme la plupart des séries de bit-lit, nous avons une héroïne qui se retrouve au milieu d'un monde surnaturel et bien sûr entourée de beaux mâles. Globalement j'ai apprécié Félicity. Elle est rigolote et maladroite, on ne peut que l'apprécier même si vers la fin, elle agit un peu n'importe comment. Mon personnage préféré est Terrence. Malheureusement, j'ai vite deviné sa nature dès le début du roman. Le titre et le résumé sont bien trouvés mais nous en dévoilent trop. Par contre, je n'ai pas du tout accroché avec Toni et Daphné. J'ai trouvé le premier vulgaire, il pense uniquement au sexe et ça en devient écoeurant. Daphné n'est pas très intéressante et manque de personnalité. Quant à Stan, j'attends de lire le second tome pour me faire un avis. Pour l'instant, il me laisse perplexe. 

 

Côté écriture, j'ai été enchantée par la plume de Sophie Jomain. J'ai remarqué qu'elle utilisait beaucoup d'expressions populaires et de comparaisons, ce qui m'a souvent fait sourire. J'ai apprécié le ton léger mais paradoxalement, c'est aussi ça qui m'empêche de mettre une meilleure note. J'ai tendance à préférer les histoires sombres qui me bouleversent et m'empêchent de poser le livre avant la dernière page. 

 

En bref, Les anges mordent aussi est un roman drôle et parfait pour se détendre et rigoler. Je lirai la suite ainsi que la série Noss Head dont j'entends énormément de bien. 

 

7,5/10

Commenter cet article