Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.images-booknode.com/book_cover/480/full/le-pacte-des-coeurs-brises-480046.jpg

La Martinière J.Fiction - 4 septembre 2014 - 366 pages - 14,90 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Jude et ses trois soeurs avaient un pacte : aucune d'elles ne devait plus fréquenter un frère Vargas. Pourtant, quand Emilio, le plus jeune, s'avère être seul capable d'aider le père de Jude, atteint d'Alzheimer, à réaliser son dernier rêve en réparant sa vieille moto, celle-ci rompt sa promesse. Emilio est-il, comme ses frères, un briseur de cœur ? En tout cas, Jude est sous le charme.

 

Et, alors que la mémoire de son père se fond progressivement dans l'oubli, la sienne se remplit d'émotions et d'expériences qu'elle n'est pas prête d'oublier.


Mon avis :


La Martinière J. Fiction nous propose une nouvelle romance avec "Le pacte des cœurs brisés". Je m'attendais à passer un bon moment avec une histoire d'amour YA légère et j'ai été très agréablement surprise par ce roman. Au delà de la romance, ce livre aborde la maladie d’Alzheimer, très peu traitée dans la littérature adolescente. J'ai été touchée par cette histoire bien plus profonde qu'elle n'en a l'air.


Jude a trois grandes sœurs qui ont déjà quitté la maison. Au lieu de passer l'été à s'amuser avec ses amies, Jude décide de consacrer ces quelques mois à son père atteint de la maladie d'Aizheimer. Les médecins sont négatifs, l'état de "Papito" va empirer mais Jude refuse de baisser les bras. Elle est persuadée que si elle arrive à remettre en état "Valentina", la moto de son père qui l'a accompagné durant sa jeunesse, elle réveillera sa mémoire. En effet, Papito oublie de plus en plus de choses mais quand il parle de "Valentina", ses souvenirs resurgissent. Pour réaliser ce projet qui semble fou, Jude va devoir renoncer à une promesse faite à ses soeurs : ne jamais fréquenter un Vargas.

Emilio Vargas est aussi le benjamin d'une fratrie de trois enfants. Ses frères sont sortis avec les sœurs de Jude et à chaque fois, ils leur ont brisé le cœur. Jude avait juré à ses trois sœurs qu'elle ne s'approcherait jamais d'Emilio mais malheureusement pour elle, il est le seul à pouvoir restaurer la moto. Entre une vieille promesse et la santé de son père, le choix est vite fait.


Jude manque parfois d'assurance (surtout face à sa famille) même si elle a un sale caractère. Elle a toujours obéit à ses sœurs et n'a jamais vraiment expérimenté. Si Mariposa, Araceli et Lourdes lui ont dit que les Vargas étaient mauvais, c'est que c'est vrai. Dès leur rencontre, Jude se méfie énormément d'Emilio. C'est un charmeur oui mais est-il comme ses frères ? Peut-elle lui faire confiance ?

J'ai vraiment aimé cette romance même si on reste dans du très classique. Comme Jude, nous nous demandons qui est vraiment Emilio et si c'est quelqu'un de bien. Au début du livre, nous sommes comme notre héroïne, très influencés par le jugement de ses aînées. Jude est préoccupée par l'état de son père et elle culpabilise de mentir à ses sœurs. Pendant un long moment, elle n'essaye pas de connaître Emilio, elle préfère se tenir aussi loin de lui que possible (pas évident quand on doit restaurer une moto dans une grange!) jusqu'à ce qu'il parte en road-trip et elle en vacances avec ses copines. 

Je me suis tout de suite attachée à nos deux héros. Emilio est craquant, drôle et mature. Jude est généreuse, responsable et gentille. On remarque tout de suite une alchimie entre les deux jeunes mais leur famille ont un passé commun et pour Jude, c'est un vrai problème.


Le sujet de la maladie est traité avec tact et justesse. Papito a des moments lucides et parfois, il perd complètement les pédales. Jude reste forte et fait tout son possible pour l'aider. Elle met sa vie en parenthèse pour s'occuper de Papito, ce que ses amis ne comprennent pas. Les amitiés d'enfance peuvent durer longtemps, mais ce n'est pas toujours le cas. Au fil des pages, Jude sent que sa meilleure copine s'éloigne. Au lieu de la soutenir comme le ferait une véritable amie, Zoé est trop immature pour comprendre la situation et préfère continuer sa vie de son côté. C'est lorsqu'on traverse des épreuves que l'on distingue les amis sincères. 

La famille de Jude est très importante pour l'adolescente. Pendant tout le roman, elle va penser à son père, à ses sœurs mais jamais à elle-même. Je l'ai beaucoup admirée et sa relation avec Papito m'a émue. Plus encore que la romance, c'est la détermination de Jude et son amour pour son père qui m'a le plus marquée. 

Côté style, "Le pacte des cœurs brisés" m'a parfois fait penser à du Simone Elkeles. Jude vient d'Argentine et les Vargas sont Porto-ricains. On retrouve donc des mots espagnols au milieu du dialogue en français. Même si les histoires sont différentes et que Sarah Ockler a une plume bien à elle, j'ai aimé cette petite similitude. L'auteure ne se contente pas de dire que les personnages ont des origines étrangères, elle ne le montre, ce qui leur donne encore plus de vie et de relief. L'énumération des plats typiques lors des repas ajoutent également une touche d'authenticité. 


En bref, "Le pacte des cœurs brisés" est une belle histoire que j'ai dévoré! Je me suis beaucoup attachée aux personnages et j'ai passé un excellent moment en leur compagnie. Si vous aimez les histoires où drames familiaux se mêlent à la romance, vous allez l'adorer!


★★★★☆

Une bonne lecture!


Un grand merci à Aude et à la Martinière J. Fiction :)

 

 

Commenter cet article