Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.lecture-academy.com/wp-content/uploads/2014/09/logo_253658.jpg

Editions Hachette - Collection Black Moon - 16 juillet 2014 - 400 pages - 16 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

 

Samantha McDonough mène la vie sans surprise d’une bibliothécaire sans histoire. Un jour, elle fait une surprenante découverte. Un livre, déniché dans une petite librairie, qui va changer sa vie. Car entre ses pages se cache une lettre vieille de deux cents ans. Une lettre signée par l’une des plus grandes romancières anglaises: Jane Austen. Voilà Samantha lancée sur la piste d’un manuscrit perdu, dans une course contre le temps, qui va la guider tout droit entre les murs d’un manoir magnifique, et entre les bras de son séduisant propriétaire…

 

Mon avis :

 

Autant être directe, cette chronique va être difficile à écrire. J'attendais cette sortie avec impatience puisque j'adore Jane Austen. Je n'ai lu (pour l'instant) que "Orgueil et Préjugés" et "Persuasion" mais ces deux romans m'ont marqué. "Le manuscrit perdu de Jane Austen" est publié dans la collection Black Moon mais il ne s'agit pas du tout d'un livre adolescent. Il s'adresse plutôt à des adultes, fans de Jane Austen. Personnellement, je n'ai rien à reprocher à ce roman. Il est bien écrit, bien documenté mais... car il y a un grand MAIS, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire. Ma chronique va être un peu étrange, ni positive ni négative et donc, beaucoup plus neutre que d'habitude.


Le début de l'histoire m'a énormément plu. Nous suivons Samantha, une américaine en séjour en Angleterre. Elle accompagne son petit ami médecin et pendant qu'il travaille, Sam essai de s'occuper. C'est en achetant un livre de poèmes que ses vacances tranquilles vont se changer en une véritable chasse au trésor. En effet, Samantha découvre une lettre de Jane Austen, cachée entre les pages de son livre. Le courrier fait allusion à un manuscrit égaré (ou volé?) et la jeune femme se lance immédiatement à sa recherche. Sa quête la menera jusqu'à chez Anthony, propriétaire d'un château où Miss Austen aurait séjourné et... perdu le manuscrit secret! 

Nous avons un roman à l'intérieur du roman. Dès que Samantha et Anthony découvre le manuscrit (je ne spoile pas trop, tout cela se passe dès le début), nous les quittons pour suivre Rebecca, l'héroïne inconnue du livre. Je m'attendais à adorer cette histoire dans la veine de celles de Jane Austen malheureusement, impossible de rentrer dans l'histoire. Même si Syrie James a respecté les codes et le style de la célèbre romancière, j'ai tout de suite senti la différence. Contrairement à "Orgueil et Préjugés" et "Persuasion", je n'ai pas été emportée par le récit. Je n'ai pas d'explication, l'écriture est pourtant agréable, les personnages aussi mais malgré ça, je suis restée très extérieure au récit. 

De temps en temps, Syrie James abandonne Rebecca pour se concentrer sur les personnages du présent : Sam et Anthony. Nous voyons ainsi leur relation évoluer au fil de la lecture. J'ai aimé cette idée d'imbriquer deux histoires mais comme je le disais plus haut, le roman du passé ne m'a pas intéressée autant que l'histoire du présent. J'aurais préféré que les deux parties soient plus équilibrées or les trois quarts du livre nous raconte l'histoire de Rebecca.


En bref, je m'attendais à dévorer ce livre mais la mayonnaise n'a pas pris. Certains lecteurs disent parfois que ce n'était pas le bon moment. C'était peut-être pour ça, ou bien parce que dans mon subconscient, j'ai immédiatement compris que l'histoire des Stanhope a beau être inspirée de notes de Jane Austen, nous sommes bien loin des chefs-d'oeuvre de l'auteure. En tout cas, si le roman vous tente, je vous encourage à le découvrir et à vous faire votre propre avis! Je remercie les éditions Hachette, Cécile et Mateia pour cette lecture. 


★★⋆☆☆☆

Une lecture passable...

Commenter cet article