Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.kazeo.com/sites/fr/photos/500/le-chat-passe-a-table-philippe-geluck_5004252-L.jpg

Editions Casterman - 8 octobre 2014 - 192 pages - 17,95 euros (pour le coffret deux volumes)

 

Résumé de l'éditeur :

 

Depuis qu'il est redescendu parmi nous (par minou ?) après avoir endossé le rôle de Dieu, Le Chat revient à sa préoccupation première : nous mettre les zygomatiques en feu. Le Chat balance et flingue à tout va : il passe à table, crache le morceau, met les bouchées doubles et n'y va pas avec le dos de la cuillère.

 

L'avis de Damien :

 

Après avoir rédigé la Bible (oui, il est l’auteur le plus vendu au monde), Geluck reprend ses bonnes habitudes. Il est comme cet ami que l’on a tous, capable de rire de tout et surtout d’un rien. Pas de sujet unique, à chaque page son thème et son gag. Même si ce dernier n’est pas toujours de bon goût, chacun y trouvera son compte. Dans ce volume, mon préféré est celui concernant l’innocent qui, grâce à la guillotine, devient coupable (je vous laisse méditer là dessus). Pour ceux qui comptent acquérir l’ouvrage, vous trouverez la vignette correspondante dans le premier livre à la page « Au fond ce n’est pas bête de remplacer les folios par une conversation »… En effet, puisque tout est sujet à plaisanterie, les numéros de page sont également utilisés : 10 / once / douce / Thérèse / cat-horse / XV / sixtine / Dis sept ! / dizouit… et ainsi de suite.


Je ne m’attarderai pas sur le dessin, celui-ci est toujours le même, simple et explicite, ni sur les personnages principaux (nettement moins nombreux que dans le tome précédent, il faut bien le dire) même s’il faut préciser que certaines pages sont consacrées à des détournements de tableaux ou tout simplement à des personnages dont l’existence se limite à une bulle. Par contre la forme est intéressante. En effet, j’ai eu la chance de recevoir la version coffret contenant le livre (divisé en deux) ainsi qu’un exemplaire de la « Gazette du Chat », petit journal de 8 pages qui nous donne l’occasion de lire l’auteur dans un registre autre que la BD.

 

 

On ne change pas une équipe qui gagne et, pour ce 19e tome, Geluck et son Chat nous font toujours autant rire. Un grand merci à Gilles Paris !

 

★★★★☆ 

Une bonne lecture!

Commenter cet article