Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://takeabook.files.wordpress.com/2013/06/pic3a8ce-jointe.jpg

Editions Milan - Collection Macadam - 4 septembre 2013 - 430 pages - 15,20 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Lorsque Meg Fellowes, 17 ans, voleuse et comédienne de la troupe de la Rose d’Or, est arrêtée, elle sait que la sentence va être la mort. C'est ce à quoi les voleurs sous le règne d’Élisabeth 1re d’Angleterre doivent s'attendre. Pourtant, on lui propose une alternative : accepter de faire partie d’un groupe de demoiselles d’honneur très spéciales : des espionnes. Avec ses nouvelles compagnes, Jane, Anna, Béatrice et Sophia, Meg doit protéger la couronne des intrigues de la cour. En ces temps troublés, mille complots guettent la jeune reine protestante. Grâce à son sens inné de la comédie et à sa mémoire extraordinaire, Meg doit espionner la délégation espagnole, composée de fervents catholiques, opposés à Élisabeth, dont le séduisant Rafe, comte de Martine, qui vient d’arriver à la cour. Mais dans le paysage complexe de ce début de règne, la jeune fille comprend vite que les frontières entre ennemis et alliés sont mouvantes et qu’elle ne peut se fier à personne. Si elle entend sauver la vie de sa reine et retrouver sa propre liberté, elle devra aussi démasquer le meurtrier d’une autre demoiselle d’honneur, mystérieusement assassinée quelques mois avant son arrivée…

 

Mon avis :

 

N'étant pas une grande adepte de romans historiques, j'ai pourtant eu envie de découvrir Le cercle des Confidentes. Son résumé m'a tout de suite intriguée et je me suis lancée dans la lecture, sans trop savoir si ça allait me plaire. Ce premier tome est une très belle surprise, j'ai été happée dans le récit dès les premières pages et je le referme avec l'horrible envie d'avoir la suite entre les mains!

 

L'héroïne, Megan, est au début du roman, une voleuse pour le compte de la troupe de théâtre la Rose d'Or. Pourtant, un jour, elle tente de détrousser la mauvaise personne et elle se retrouve enrôlée comme espionne de la Reine d'Angleterre. Meg n'a pas choisi ce destin mais elle va devoir s'y faire si elle veut que la troupe soit en sécurité. En effet, les conseillers de la Reine n'hésitent pas à la menacer pour qu'elle accepte de faire partie des confidentes. Notre héroïne ne supportant pas qu'on fasse du mal à ses proches accepte et entre alors au service de sa souveraine

J'ai tout de suite aimé Meg. C'est un électron libre, qui refuse de se marier et de laisser un homme décider pour elle. Sa liberté était ce qu'elle avait de plus cher et pourtant, elle se montre sérieuse dans son nouveau "travail". La sécurité de sa souveraine est une priorité, au péril de sa vie. On s'attache immédiatement à elle ainsi qu'aux autres Confidentes même si j'ai eu du mal avec Béatrice. Le deuxième tome lui sera consacré et j'espère arriver à l'apprécier. 


Le cercle des confidentes se passe sous le règne d'Elisabeth Ière en Angleterre. Il faut connaître un minimum la situation avant de commencer la lecture. En effet, sans être purement historique, le roman se base sur les faits. Pour vous résumer un peu, la Reine, fille d'Henry VIII, est protestante comme son père et a refusé le mariage avec un Espagnol. Cette souveraine entend régner seule sur son pays, ce qui ne plaît pas à tout le monde. 

Tout au long de l'histoire, les cinq confidentes de la Reine doivent ouvrir grand leurs yeux et leurs oreilles en permanence.  Un complot semble en marche et Meg (puisque nous sommes dans sa tête pour ce premier volume) se retrouve tiraillée entre les missions de la Reine et celles de ses conseillers... qui implique la surveillance d'Elisabeth Ière! Megan doit donc jongler entre les différents ordres et son attirance pour un mystérieux Espagnol qui m'a tout de suite charmée : Rafe. 

A aucun moment, je n'ai réussi à cerner ce personnage. Comme Megan, je me suis demandée quelles étaient ses motivations et qui il était vraiment. Ce jeune comte cache bien son jeu et les passages avec notre héroïne sont chargés d'électricité (même si elle n'existe pas encore!). J'espère que nous suivrons par la suite, même à travers le regard des autres confidentes, la relation entre Meg et Rafe qui ajoute une touche de romantisme à ce roman. 


Ce qui m'a plu dans ce roman, c'est le mystère et les intrigues qui ont lieu à la Cour. On ne sait pas à qui se fier, tous les personnages semblent avoir quelque chose à cacher. On se demande également qui en veut à la Reine et pourquoi a-t-on assassiné une de ses anciennes confidentes. Je ne vous dirais rien évidemment, mais il faut attendre la fin pour que tout s'éclaire! 

De plus, l'auteure a un style agréable et fluide. Sans utiliser un langage trop archaïque, elle parvient sans peine à nous faire voyager au XVIème siècle. On visualise parfaitement Windsor, ce vieux château aux passages secrets multiples. Jennifer McGowan utilise également un vocabulaire spécifique pour les tenues, ce qui nous plonge encore plus dans l'époque. 


Pour conclure, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman historique. Impossible de s'ennuyer, l'auteure nous livre un récit passionnant entre Histoire, complot, amour et bien sûr amitié. Je vous recommande chaudement ce premier opus qui change complètement de ce que l'on peut trouver actuellement en librairie. Un grand merci à Elodie et aux éditions Milan pour cette belle découverte. 

 

4/5

Commenter cet article

Arwen 05/11/2013 14:31


Merci pour la découverte!!

Megworld 05/11/2013 22:09



avec plaisir!



Le Coin lecture d'Héloïse 15/09/2013 12:38


Moi non plus je ne suis pas adepte des romans historiques et pourtant celui çi m'interpelle. Je vais le lire dès que je le trouve. Merci pour ta critique.

Megworld 15/09/2013 17:04



contente de t'avoir donné envie de le découvrir :) 



viou0" 11/09/2013 07:20


Je viens de l'acheter , j'espère quil me plaira autant qu'à toi.

Megworld 15/09/2013 12:21



j'espère aussi! bonne lecture!