Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782356415011.jpg

Audiolib - 12 septembre 2012 - 23,66 euros

 

Je remercie Babelio pour l'organisation de Masse Critique et Audiolib.

 

Résumé de l'éditeur :

 

A Fjällbacka, un homme a mystérieusement disparu. Impossible de dire s'il est mort, a été enlevé ou s'est volontairement volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé, fi gé dans la glace. La police découvre alors que l'un de ses proches, l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d'un an. Lui les néglige, mais son amie Erica, qui a accompagné ses débuts en littérature, craint un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, son compagnon, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener sa propre enquête. A la veille du lancement de La Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une nouvelle missive : quelqu'un lui voue une haine implacable et semble déterminé à mettre ses menaces à exécution.

 

L'avis de Damien :

 

C’était une double découverte pour moi. D’abord l’auteure, Camilla Läckberg que je ne connaissais que de nom. Ensuite, le format audiobook qui m’a permis de « lire » le livre matin et soir en allant travailler.

 

J’ai été agréablement surpris. En effet, je pensais qu’écouter un livre serait ennuyeux et risquait même de m’endormir. A cela s’ajoutait le fait qu’il pouvait être compliqué de comprendre et suivre une histoire aussi longue. Finalement on se laisse prendre rapidement par les évènements et le suspense, d’autant que la voix de Jean-Christophe Lebert est agréable. Il est peut être un peu compliqué de différencier au départ les différents personnages qui portent des noms suédois parfois assez proches les uns des autres mais le récit est suffisamment intéressant pour que l’on se concentre dessus.

 

Pour ce qui est du livre en lui-même je l’ai trouvé vraiment passionnant. C’est la sixième aventure d’Erica Falck et la première que je lis. Cependant, ne pas avoir lu les précédentes ne gène pas la compréhension. L’histoire débute alors que Magnus Kellner a disparu. On découvre rapidement que l’un de ses amis, Christian, auteur du livre a succès « La Sirène » reçoit des messages d’un corbeau. Alors que l’enquête piétine, Erica, proche de Christian décide de mener ses investigations…

 

Plusieurs questions se posent au cours de la lecture. D’abord, qu’est-il arrivé à Magnus ? En effet, si son corps est rapidement retrouvé, la cause de sa mort reste inconnue. Ensuite qui est le corbeau et pourquoi s’en prend-il à Christian ? On ne connait pas le/la coupable avant la fin du récit pourtant on a l’impression de l’avoir sous les yeux tout le long. Le suspense est toujours présent alors que la menace s’intensifie et que les indices (ou en tout cas de nouvelles informations) sont dévoilés. On sent que n’importe qui pourrait être le corbeau et que la plupart des personnages ont quelque chose à cacher. D’autant plus que l’aperçu qui nous est donné des vies privées des personnages révèlent des tensions et des zones d’ombres sur les liens qui les unissent et sur leur passé. Enfin, qui est ce petit garçon qui cherche à gagner par tous les moyens l’amour de sa mère et quel est son rôle dans les évènements qui nous sont contés ? En effet, régulièrement l’histoire est entrecoupée de passages concernant un enfant dont on ne connait rien, que ce soit sur lui ou sur ses parents mais qui ne peut pas être intégré par hasard. Bien qu’étant le personnage central de la série, Erica Falck n’est pas omniprésente et toute l’histoire ne tourne pas autour d’elle ce qui est agréable même si elle est en grande partie à l’origine de la résolution de l’énigme.

 

Ce roman est dans la veine des autres romans suédois. Sombre, parfois stressant, descriptif juste ce qu’il faut pour insérer le doute avec un dénouement étonnant… Tout ce que j’aime. Il ne me reste plus qu’à trouver le temps de lire les cinq premiers. Petite satisfaction personnelle, j’ai réussi à trouver le/la coupable ainsi que l’explication avant le dénouement.


 

Commenter cet article