Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.gillesparis.net/lucioles_presentation/couv_l_ete_des_lucioles_avec_bandeau.4.jpg

Editions Héloïse d'Ormesson - 23 janvier 2014 - 222 pages - 17 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

" J’ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir. " Ainsi commence l’histoire de Victor, qui vient d’arriver dans la villégiature familiale du Cap-Martin. Cet été caniculaire s’annonce sous le signe de l’étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents. Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes. C’est parce que François n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble. C’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard. Pourtant, de nombreuses questions restent sans réponse. Pourquoi François refuse-t-il de grandir ? Pourquoi Alicia, son aînée, fugue-t-elle sans arrêt ? Qui était Félicité, la sœur de son père dont on ne parle jamais ? Sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte et relie Cap-Martin à Monaco, Victor rencontrera deux jumeaux, Tom et Nathan, qui lui ouvriront les portes d’un monde imaginaire et feront émerger des secrets de famille trop longtemps ensevelis.

 

Mon avis :

 

L'été des lucioles est le quatrième roman de l'auteur Gilles Paris et le troisième que j'ai l'occasion de lire. Comme avec les autres, le charme a opéré et L'été des lucioles est même mon préféré de tous. Je remercie Gilles Paris pour sa confiance et l'envoi de ce roman. 

 

L'auteur nous raconte à nouveau l'histoire d'un jeune garçon mais contrairement à ses précédents romans, point de drame ici. Victor est un enfant joyeux et bien entouré. Il vit avec sa mère, Claire, une libraire passionnée et aussi blogueuse (je me suis sentie proche d'elle, vous vous en doutez !) et sa deuxième maman, Pilar, une artiste phobique des papillons et des lucioles. Victor a également une soeur adolescente qui s'intéresse seulement aux garçons et un père pas franchement mature mais qui l'aime aussi. Bref, Victor a tout pour être heureux. 

Ce petit garçon intelligent aime inventer des histoires. Il baigne dans l'imaginaire et cite régulièrement des passages de Harry Potter ou de Narnia. Comme la plupart des enfants, Victor se pose beaucoup de questions à propos des adultes et du monde qui l'entoure. Je me suis attachée à ce petit garçon mignon et innocent dès les premières pages. 


L'été des lucioles n'est pas un roman d'action. L'histoire avance tranquillement et l'auteur se concentre plus sur son héros que sur le rythme. C'est une histoire pleine de tendresse qui nous replonge en enfance. J'ai aimé suivre Victor à travers les villas du Cap-Martin et le voir tomber amoureux de la petite Justine. Victor est un enfant à qui les adultes se confient. C'est notamment le cas de la Baronne qui lui parle de sa tante décédée : Félicité. Victor va ainsi découvrir des secrets de famille enfouis et mieux comprendre son papa. 

La plume de l'auteur est poétique et singulière. Une fois qu'on a lu un de ses romans, on reconnait tout de suite l'auteur. Le style est simple puisqu'il reflète les pensées d'un garçon de neuf ans mais on sent aussi l'adulte derrière, ce magicien des mots qui arrive sans peine à redevenir un enfant le temps d'un roman.

 

Pour conclure, ce roman est mon préféré de Gilles Paris. Je suis retombée en enfance avec Victor et j'ai adoré ça. Vivement le prochain!

 

4/5

Commenter cet article

satine's books 23/02/2014 18:48


J'ai terminé ce livre hier soir. Et j'avoue que j'en ressors conquise! :-) 


Une très bonne lecture pour ma part.