Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.plume-libre.com/chroniques/bizien-katana.jpg

Editions Le Pré aux Clercs - Collection Pandore - 7 mai 2013 - 331 pages - 16 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Le roi-dragon exerce sa tyrannie sur le Japon. Un jour, Ichirô, apprend que le souverain a tué ses parents. Assoiffé de vengeance, le jeune samouraï errant décide de défier le Shogun sorcier. Hatanaka, son père adoptif et samouraï d'élite va le préparer à l'impossible. Ichirô part pour une longue quête, au cours de laquelle il sera rejoint par des compagnons de route, voleur, paysan ou ninja. Il devra les accepter dans leurs différences, réunir leurs forces et leurs caractères... et se découvrir à son tour.

 

Mon avis :

 

Katana est le premier roman de Jean-Luc Bizien que j'ai l'occasion de lire et c'est une belle découverte. Etant une grande fan du Japon, j'ai apprécié de découvrir cet univers féodal aux côtés des différents personnages : samouraïs, ninjas, voleur et paysan. 


En lisant Katana, j'ai eu l'impression d'avoir un shônen entre les mains. Au début du roman, le héros, un adolescent du nom de Ichirô apprend par son maître et père adoptif : Hatanaka, la vérité sur la mort de ses parents. Ils ont été trahis par leur daimyo et le jeune homme se jure de les venger. Tel un héros de manga, il se lance dans une aventure accompagné de son maître et ils ne tarderont pas à rencontrer plusieurs personnages au cours de leur voyage. 

 

Ce premier tome m'a fait l'effet d'un préquelNous avons quelques chapitres sur le grand méchant de l'histoire : le daimyo mais à aucun moment, Ichirô se retrouve face à lui. Nous sommes vraiment dans la découverte des personnages qui apparaissent petit à petit avant de rejoindre sa cause. 

J'ai bien sûr, beaucoup aimé Ichirô, un jeune garçon courageux et persévérant mais aussi les autres, en particulier Aiko, la femme-ninja. Elle apporte une touche de féminité dans cet univers masculin, ce qui permet aussi de contenter les lectrices. Le seul qui ne m'a pas marqué plus que ça, c'est Buta que j'ai trouvé beaucoup trop caricaturé pour être attachant. J'espère que son personnage évoluera dans la suite car je suis sûre qu'il peut être lui aussi intéressant.

 

L'histoire n'est pas très originale (du moins pour l'instant)  mais pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Katana est bourré d'action et de combats très bien décrits. On s'y croit vraiment et je n'ai noté aucune longueur. De plus, j'ai apprécié la richesse des descriptions et du vocabulaire japonais. 

La petite touche de fantastique concernant le daimyo et son usage de la magie noire ne m'a pas dérangé mais j'espère qu'on en apprendra plus. Il est encore très mystérieux et nous ne savons rien de l'étendue de ses pouvoirs. On retrouve encore ici l'esprit "manga" avec un méchant totalement diabolique.

 

Néanmoins, la fin m'a laissée perplexe. En lisant les dernières lignes, j'ai pensé à la fois "sérieusement ? comment ? pourquoi?". Je ne sais pas si cette révélation me plaît ou pas, disons qu'elle est tellement inatendue qu'elle m'a laissée sans voix. D'un côté, elle me donne terriblement envie de lire la suite donc on va dire que c'est un cliffhanger réussi!

 

Pour conclure, j'ai passé un bon moment dans un Japon féodal aux côtés des différents personnages. Ce premier tome m'a intéressé et j'espère que la suite sera encore meilleure puisqu'on en saura (certainement) plus sur les dernières lignes du texte ainsi que sur la prophétie qui a été citée. Si vous aimez le Japon et les mangas, n'hésitez pas à découvrir ce roman !

 

3,5/5

Commenter cet article

Phebusa 01/08/2013 14:37


Je ne suis pas fan du Japon mais j'ai bien envie de découvrir cet univers, surtout s'il y a de l'action, j'aime bien quand ça bouge :) Merci pour ta chronique, ça donne envie ! Pour le moment, il
est dans ma WL.

Elodie 01/08/2013 10:27


j'aimerai bien lire un roman dans ce genre mais je suis trop vite perdue avec les prénoms et tout à chaque fois