Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://i70.servimg.com/u/f70/15/50/65/69/i_hunt10.jpg

Editions du Masque - Collection MsK - 20 mars 2013 - 350 pages - 16,50 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

 Et si le plus dangereux serial killer au monde était. votre propre père ?À Lobo's Nod, petite ville tranquille des États-Unis, nul ne veut croire que le corps de jeune fille retrouvé dans un champ est l'ouvre d'un serial killer. Jazz, lui, en est convaincu. Et il sait de quoi il parle puisqu'il n'est autre que le fils d'un criminel célèbre dans tout le pays pour avoir assassiné des dizaines de femmes. 

Son père est en prison mais Jazz, lui, est libre et n'a qu'une crainte : que l'opinion le désigne comme le coupable idéal. Il décide alors de faire équipe avec le shérif et de mettre à profit les enseignements de son père dans l'espoir de démasquer le véritable coupable. Mais est-ce si facile quand on a reçu le goût du sang en héritage ?

 

Mon avis :

 

Comme vous le savez, je ne suis pas une grande amatrice de thrillers. Pourtant, j'ai tout de suite été curieuse quand j'ai lu le résumé de ce roman. Je remercie Anne et les éditions du Masque pour m'avoir permis de le découvrir.

 

Je tiens d'abord à féliciter l'éditeur pour l'originalité du service presse. J'ai en effet reçu le roman dans un sachet avec une pièce à conviction : un doigt coupé ainsi une note indiquant qui est la victime, comme un véritable sac de preuves. Je vous poste une petite photo pour vous montrer tout ça :

 

IMG_1477.JPG

 

Ce sachet correspond au début du roman puisqu'une jeune femme est retrouvée assassinée. Trois doigts ont été sectionnés mais un seul a été retrouvé sur place... Jazz assiste à la découverte du corps avec son meilleur ami et, persuadé qu'il s'agit d'un serial killer, se lance dans sa propre enquête. En effet, la police refuse de le croire et de l'intégrer à l'enquête. Jazz sait qu'il devrait mener une vie normale, loin des meurtres mais il est obsédé par les tueurs en série puisqu'il a été élevé par l'un d'entre eux...

 

Jasper Dent surnommé Jazz est un personnage complexe et sombre que j'ai immédiatement aimé. Il est drôle (si on aime l'humour noir), sarcastique mais aussi très manipulateur. Son père, Billy, est un assassin qui croupi en prison depuis quatre ans pour le meurtres de près de cent personnes et qui lui a tout appris de son "métier". L'enfance de Jazz a été marquée par le meurtre, la torture et le sang. Pourtant, Jazz n'a jamais tué personne même si de curieux cauchemars lui laisse penser le contraire...

Ce qui m'a passionnée ici, c'est la lutte constante entre ses pulsions qu'il a hérité de son père et son désir de ne pas lui ressembler. Il ne veut pas être un tueur mais il a été "façonné" pour en devenir un. Tout au long du roman, nous assistons donc à son combat intérieur et j'ai eu peur à plusieurs reprises de le voir craquer. Ses relations avec son meilleur ami, Howie, un adolescent souffrant d'hémophilie et sa petite amie, Connie, sont très importantes dans le récit. Ils sont un point d'ancrage, les seules personnes qui comptent pour Jazz et qui l'empêchent de céder à sa part sombre.

 

J'ai été scotchée du début à la fin. Les meurtres s'enchaînent et Jazz parvient à se mettre dans la tête du tueur et à deviner ses projets. Il ignore cependant son identité et se contente de faire des suppositions. J'avais des soupçons sur l'identité du tueur et j'avais bien deviné. Par contre, nous avons une fin explosive à laquelle je ne m'attendais pas et qui laisse le champs libre pour une excellente suite. 

 

Pour conclure, j'ai adoré ce thriller qui est très proche du coup de coeur. Que vous voyez un fan du genre ou non, je vous conseille ce roman addictif qui ne vous décevra pas. A lire d'urgence! 

 

9/10

Commenter cet article

marion 23/04/2013 22:40


Quelle super idée de présentation!