Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.images-booknode.com/book_cover/378/full/chroniques-de-zombieland,-tome-2---alice-et-le-miroir-des-malefices-378384.jpg

Editons Harlequin - Collection Darkiss - 978-2280314657 - 26  février 2014 - 528 pages  - 15,90 euros

 

Résumé de l'éditeur :

 

Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

 

Mon avis :

 

Les zombies m'avaient manqué! Après avoir adoré le premier volume des "Chroniques de Zombiland", j'avais hâte de lire la suite et je remercie Romy des éditions Harlequin pour cette surprise (je ne m'attendais pas à recevoir ce roman puisque l'ayant demandé trop tard, il n'y avait plus d'épreuves au format papier). Mon avis en un mot ? Extra! "Alice et le miroir des maléfices" rassemble tous les éléments que je recherche dans un roman "young adult" : de l'action, une histoire d'amour mais aussi de l'humour, du suspense et une touche d'horreur. Ce second tome m'a embarquée dès les premières pages et je n'ai qu'une hâte : lire la suite! 


Au début de l'histoire, Ali est épanouie. Elle adore tuer les zombies et sa relation avec Cole, son petit-ami la rend heureuse. Pourtant, tout bascule un soir de patrouille. Son "ami", Justin est mordu et la mord à son tour, alors qu'il est encore humain. L'adolescent se rétablit aussitôt grâce à l'antidote mais ce n'est pas le cas d'Ali. Depuis cette nuit, elle sent une présence en elle : un autre cœur, un autre esprit. Elle croit devenir folle jusqu'à ce qu'elle se rende à l'évidence : une part d'elle-même est devenu un zombie, un zombie qui essaye de prendre le contrôle de son corps...

Ce second tome est... explosif! Contrairement au premier, où l'auteure prenait le temps d'installer son histoire, "Alice et le miroir des maléfices" commence sur les chapeaux de roues et le rythme ne ralenti jamais. J'ai aimé cette cadence, les scènes s'enchaînent si bien que je l'ai dévoré dans la journée. De plus, Gena Showalter nous offre un tome plus mûr et plus profond. Les batailles sont plus sanglantes et la double personnalité d'Ali est bien sûr, au coeur de l'histoire. Les passages où elle se retrouve face à son double sont très bien décrits et m'ont donné quelques frissons!


Bien que l'avenir d'Ali soit incertain, elle ne perd pas pour autant son humour décapant! Ecouter ses pensées est un véritable bonheur. Ali est brut de décoffrage, impulsive et bornée. Nous sommes loin de la lycéenne mignonne habituelle. Sa relation avec Cole va changer tout au long du tome. Dans "Alice au pays des zombies" ils avaient été rapidement attirés l'un par l'autre, notamment grâce aux visions partagées ; des prémonitions assez chaudes qui les avaient immédiatement rapprochés. Au début de "Alice et le miroir des maléfices", ces visions ont disparu et nos héros sont frustrés. Ils s'éloignent et cela ne s'améliore guère lorsque Alice commence à partager des visions avec un autre tueur de zombie : Gavin. 

La jalousie va faire éclater leur couple. Cole a peur de s'engager et ne supporte pas d'attendre que ces prémonitions s'accomplissent. Ali va devoir se débrouiller seule ou du moins, sans Cole. Même si ses sentiments sont toujours là, elle est également très en colère. Cette crise dans leur couple n'a pas déçue la romantique qui est en moi, bien au contraire! Je n'en dirais pas plus, mais nous avons le droit à de nombreuses scènes enflammées et électrisantes! 

L'amitié et la confiance ont une grande place dans l'histoire. Kat est toujours aussi loufoque et s'entend bien avec Ali. Néanmoins, Reeve, qui ignore tout des zombies (sur ordre de son père, qui fait parti du mouvement "anti-zombies") se sent rejetée. Elle n'est pas idiote et comprend bien que ses amies lui cachent des choses. Du côté de Cole, l'auteure n'oublie pas nos tueurs de zombies : Frosty & Bronx et leurs amours avec les amies d'Ali... 


Pour conclure, "Alice et le miroir des maléfices" est un second tome plus obscur, plus mature qui réunit toujours les ingrédients essentiels d'un bon roman young adult avec une touche d'horreur en plus. Cette série des "Chroniques de Zombiland" ne s'adresse pas uniquement aux fans de zombies, les néophytes du genre peuvent tout à fait apprécier cette saga qui ne "parle" pas uniquement de zombies!


4,5/5

Commenter cet article