Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Megworld

http://www.bayard-editions.com/var/bayard/storage/images/editions-bayard/jeunesse/litterature/des-12-ans/hors-collection/ingenue-cabaret-t1/25776821-6-fre-FR/INGENUE-CABARET-T1_ouvrage_large.jpg

Bayard Jeunesse - 2 mai 2012 - 420 pages - 14,90 euros

 

Je remercie les éditions Bayard Jeunesse pour la découverte de ce petit bijou ! 

 

Résumé de l'éditeur :

 

Gloria, dix-sept ans, rêve de vivre la nuit, de danser, de faire la fête. Un soir, elle sort en cachette, en compagnie de son ami Marcus, et se rend dans un bar clandestin, tenu par le bras droit d'Al Capone. Elle y rencontre Jerome, le pianiste de l'orchestre et en tombe amoureuse. Mais leur histoire est impossible : Gloria est blanche, Jerome est noir et, dans cette Amérique des années 1920, les relations mixtes sont interdites… De plus, Gloria est fiancée et va bientôt épouser le fils d'une puissante famille de Chicago. Sa cousine Clara arrive de New York pour aider aux préparatifs du mariage. Et Marcus tombe sous son charme. Mais Lorraine, la meilleure amie de Gloria, ne le supporte pas et semble prête à tout pour conduire Clara à sa perte…

 

Mon avis :

 

Dans Ingénue, nous avons trois points de vue et donc trois histoires différentes bien que liées. 

 

La première jeune fille que nous découvrons est Gloria. C'est d'ailleurs ma préférée car celle dont je me suis sentie la plus proche. Elle est riche, promise à un jeune héritier : Sébastian et pourtant, ça ne suffit pas à la rendre heureuse. Dans le chapitre 1, elle se rend dans un bar clandestin tenu par la Mafia : le Green Mill en compagnie de son meilleur ami Marcus. Elle y rencontre un pianiste noir : Jérôme et en tombe rapidement amoureuse alors que les couples "mixtes" (blanc/noir) sont interdits. Au début du roman, elle est vraiment trop douce et loin d'être une "garçonne". Son histoire d'amour n'est pas du tout mièvre puisque dans une bonne partie du roman, on ignore les sentiments de Jérôme à son égard. Gloria n'est pas pleine de préjugés comme presque tous les autres personnages du livre et c'est ce qui la rend terriblement attachante.  

 

Clara est la cousine de Gloria. On apprend au début de l'histoire qu'elle a un passé de garçonne. Elle est donc radicalement l'opposé de sa cousine bien qu'au fond, les jeunes filles se ressemblent beaucoup. Gloria aspire à devenir une garçonne alors que Clara souhaite se créer une nouvelle vie en s'inventant un passé de paysanne. L'entente est donc impossible entre les deux puisqu'elles sont pleines d'aprioris. Gloria pense que sa cousine est une paysanne vertueuse et Clara croit que Gloria est une petite fille pourrie gâtée. J'ai adoré la relation entre les deux cousines ! Marcus, le meilleur ami de Gloria tente de séduire Clara sans savoir qui elle est en réalité. La jeune fille évolue beaucoup elle aussi et devient un personnage très attachant au fil des pages. 

 

Ensuite, nous avons Lorraine. C'est celle que j'ai le moins aimé et c'est normal puisque c'est une peste. J'ai trouvé l'idée intéressante d'avoir son point de vue à elle aussi. C'est rare, d'habitude les héroines sont toutes gentilles! J'aurais trouvé le roman très classique sans la partie Lorraine. Pour vous dresser son portrait, ce n'est pas une mauvaise fille au fond mais elle est horriblement jalouse de sa meilleure amie, Gloria. Elle est aussi amoureuse en secret de Marcus et va donc essayer de nuire à Clara pour essayer de s'attirer l'amour du garçon. Au lieu de prendre du recul pour se construire elle même, elle reste tout le temps à se morfondre d'être dans l'ombre de Gloria et à se faire remarquer, quitte à blesser les autres. Elle m'a beaucoup énervée au début car elle prend toutes les mauvaises décisions possibles. On ignore si elle veut faire bien. Honnêtement je pense qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut et qu'elle ne se connait pas elle même. J'espère qu'elle aura l'occasion de mûrir dans le tome 2.

 

J'ai adoré l'ambiance des années 1920. Je n'avais jamais lu de roman se passant à cette époque et c'est bien dommage. L'auteure maîtrise parfaitement le sujet et ça se voit. J'ai vraiment appris plein de choses sur les "Années folles", la Prohibition, les débuts du jazz, la ségrégation ou encore la mode de l'époque. 

 

Ce roman est un vrai petit bijou ! Vivement la suite!

Commenter cet article

l0raah_ 29/07/2012 22:38


L'ambiance des années 20 m'a aussi beaucoup plu, justement. En fait ce qui m'a surtout dérangé ce sont les personnages, je crois. Si tu veux ma chronique est sur le blog ;)

Megworld 29/07/2012 22:38



je vais aller la lire je suis curieuse de voir ^^ 


 



l0raah_ 29/07/2012 20:47


Moi j'ai été un peu déçue par ce titre-là... le bruit qu'il a soulevé sur la toile m'a fait m'attendre à mieux. Il reste agréable mais voilà, j'ai pas eu la petite étincelle :)

Megworld 29/07/2012 22:29



ah oui ? dommage! après c'est vrai que c'est un style particulier... j'ai surtout aimé le côté année 1920, ça me fait rêver cette époque!